Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par C1i

Étape 5 - Amiens

Beaucoup sont tombés dans le Pas de Calais, en 1915, au cours de la première boucherie du XX siècle, ça continue 100 ans plus tard sur la route du Tour : pas moins de 5 grosses chutes au cours des 100 premiers kilomètres !

Le remplaçant de Paulo la science - il ne s'est pas encore fait un nom ou un prénom - a eu du boulot : dans la Somme, il y a autant de monuments aux morts que de champs cultivés, et ce n'est pas peu dire... avec un couplet pour chacun !

Par contre, pas vu une seule affiche collée sur les murs de la route du Tour, de tout l'après-midi ! Une France aseptisée ? Faudrait pas que l'histoire se répète...

Étape 1 - Zélande

Tout avait bien commencé, on ne sentait pas dépaysé, on retrouvait le Tour De France là où on l'avait laissé en 2014.

Certes, les routes d'Utrech semblaient n'être que des autoroutes, les ronds-points et les immeubles avaient un côté bizarre, notre Voeckler national se plaignait d'être insulté par les bataves, les GoPro allaient nous fournir de nouveaux cadrages et Paulo la science n'était plus là, parti prendre une semi-retraite bien méritée.

Oui, presque rien n'avait changé : Cédric Vasseur ne pouvait toujours pas terminer une phrase, victime de mauvaises transmissions, on nous passait toutes les heures un jeu à la con pour financer le service public, les séquences "nostalgie" en noir et blanc alimentaient notre culture populaire, l'échappée matinale s'était formée... elle allait être avalée par un peloton au service des grosses cuisses dans un décor époustouflant. Comme à chaque fois.

C'était oublier que l'on se trouvait dans l'autre plat pays avec la mer du nord et son vent qui vient s'écarteler... Et d'un coup pluie, bordures, chutes à gogo, leaders piégés... Il n'y a pas que les coureurs qui font la course, l'environnement contribue aussi à la modifier.

L'image perd en contraste, les gouttelettes envahissent les écrans plats, on se sort d'une sieste larvée : c'est le Tour. C'est parti. Bien parti.

Malgré tous ses travers, fric, dopage et star system en tête de liste, on aime le sport et plus particulièrement le vélo ! C'est bien pour ça qu'en attendant le tour dans notre région, (20 juillet), on ne va pas le rater

Le tour vu de ma télé Le tour vu de ma télé
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article